Causse et Brunet - Entreprise Travaux Publics et Privés Occitanie

Centrale d’enrobée à Toulouse

Les bitumes ou enrobés sont depuis très longtemps indispensables à la circulation aussi bien des véhicules que des personnes. Mais plus encore, ils participent à l’embellissement de nos espaces publics. Routes, parking, cours de maison bénéficient ainsi des avantages de l’enrobé. Composés de matériaux de toutes sortes, ils sont fabriqués dans des conditions particulières et suivant une procédure bien définie. Mais comme la plupart des produits industriels, la fabrication de l’enrobé représente un certain risque pour l’environnement, mais aussi pour les personnes. Quel est le prix de l’enrobé ? Quel est le rôle du tambour dans le processus de l’enrobage ? Que savoir sur sa pose et son terrassement ? Et quels risques pour les personnes et l’environnement ?

Prix et enrobé

Le prix de l’enrobé varie en fonction du type, de ses éléments constitutifs et des principaux types de finitions.

Selon les types

Selon les types, il existe deux grandes catégories d’enrobé. Il y a l’enrobé à chaud qui offre de multiples avantages (durabilité élevée et facilement compactable) et il est surtout utilisé pour le bitumage des parkings et des cours intérieures. Il coûte entre 30 et 60 € le mètre carré.

L’enrobé à froid quant à lui est recommandé pour les travaux de petites surfaces (terrasses, petites allées, etc.). Il coûte entre 25 et 35 €/ m².

Cependant, il est important de savoir que le coût des deux enrobés (à chaud et à froid) varie en fonction du type de surface à bitumer, du revêtement, de la situation géographique du chantier, etc.

Selon ses composants

L’enrobé étant fabriqué à l’aide de différents types de matières premières, son prix varie ainsi naturellement en fonction du prix de ces dernières.

Le béton bitumineux fait partie desdits composants et est constitué d’une grande quantité de bitume, d’où son appellation. Le prix d’un enrobé à béton bitumineux varie de 25 à 30 euros par m².

Le grave bitume, composé de graves, de cailloux, de sable et de bitume, coûte 15 à 25 € par m².

Il existe un enrobé qualifié de drainant dont le coût varie entre 45 et 55 €/m².

Enfin, en fonction de sa couleur, le prix de l’enrobé se situe entre 30 et 60 € le mètre carré.

Selon les finitions

Le tarif de l’enrobé varie enfin en fonction des objectifs ou des demandes des clients. Ainsi, ce sont les enrobés de couleur qui sont les plus demandés en ce qui concerne l’esthétique. De 40 à 69 €/m² pour le rouge et de 30 à 50 €/m² pour le noir.

Il existe également des demandes concernant des enrobés susceptibles de préserver l’environnement où ils seront installés. Ce sont alors les enrobés bicouches de 25 à 45 €/m² et les enrobés végétaux de 35 à 50 €/m² qui sont les plus demandés.

Enfin, dans l’objectif de lutter contre les flaques d’eau, l’enrobé drainant est plus adapté (il laisse filtrer l’eau) et coûte entre 44 et 55 €/m².

Tambour et enrobage

La fabrication de l’enrobé dans une centrale d’enrobage se fait en plusieurs étapes et l’une de celles-ci concerne le chauffage de l’enrobé dans un tambour rotatif. L’objectif est d’évacuer l’humidité des agrégats ou matières premières (sable, cailloux, etc.) ayant subi un pré-dosage dans des trémies et de les élever à une température de 150 °C. Autrement dit, le tambour a pour but le séchage desdites matières pour un meilleur enrobage.

Le tambour est ainsi un élément indispensable dans une usine d’enrobage. Il possède un brûleur à son entrée destiné au chauffage, d’un malaxeur chargé du malaxage, d’un aspirateur pour l’aspiration des fumées produites et d’un élévateur destiné à l’acheminement des enrobés malaxés dans des sillons de stockage.

Pose et terrassement

La pose d’un enrobé se fait en fonction du type d’enrobé, mais quelle que soit sa nature, les travaux préparatifs sur le terrain sont les mêmes. La pose de tous types d’enrobé débute par les actions suivantes :

  • un aménagement des lieux ;
  • le décaissage du sol ;
  • le drainage ou l’évacuation des eaux ;
  • la pose d’un film géotextile ;
  • et le remblai.

En ce qui concerne la pose d’un enrobé à chaud, celui-ci est étalé, puis ratissé sur l’ensemble de la surface à haute température. Il est ainsi important de l’acheminer pendant qu’il est encore chaud afin d’éviter son refroidissement. Il est ensuite compacté à l’aide de plusieurs machines appropriées à chaque niveau du processus de compactage.

La pose d’un enrobé à froid quant à elle ne nécessite pas forcément de l’empressement. Le compactage se fait aussi à plusieurs reprises par toute une gamme de machines. Contrairement à l’enrobé à chaud, l’enrobé à froid prend plus de temps pour sécher.

Le tarif proposé pour le terrassement et la pose d’un enrobé varie en fonction des entreprises et se situe entre 60 et 120 € le mètre carré. Ce tarif prend en compte aussi bien la nature de l’enrobé, sa finition, ainsi que les différentes machines utilisées.

Obtenir un devis par un professionnel apparaît ainsi nécessaire pour estimer le coût pour une pose d’enrobé.

Talange et Marange

Il faut cependant noter que la fabrication d’enrobé ne se fait pas sans risque sur l’environnement, mais aussi sur la santé humaine. Plusieurs affaires de cancers liés aux activités de fabrication ont été ainsi au cœur de l’actualité, dont celle liée à la société Eurivia en 2010.

C’est pour cette raison que la majeure partie des populations des villes de Talange et Marange-Silvange ont lutté contre une autre installation d’une usine d’enrobage surtout à Talange.

En effet, certains matériaux utilisés dans la fabrication de l’enrobé comportent des éléments dangereux pour la santé. Le goudron par exemple produit de la houille. Il dispose aussi d’une forte teneur en hydrocarbures aromatiques polycycliques qui sont susceptibles d’engendrer des cancers surtout chez les enfants, sans parler de l’amiante. En outre, les centrales d’enrobage représentent un danger pour la faune et la flore lié à la propagation dans l’air de certaines substances dangereuses et à un éventuel mauvais recyclage et traitement des déchets.

Le combat contre l’installation d’une usine d’enrobé n’est pas seulement le fait des populations, mais aussi celui des élus locaux. Le conseil municipal de Talange a lui aussi émis un refus quant au projet d’installation d’une usine d’enrobage bitumeux le 13 janvier 2012.

En résumé, l’enrobé est indispensable à tous travaux de construction d’infrastructures routières, de parking et autres surfaces. Fabriqué dans une centrale d’enrobage à partir de granulats, son coût pour sa pose et son terrassement varie en fonction de sa nature et de l’objectif souhaité. Malheureusement, sa fabrication comporte certains risques pour l’environnement d’où les autorisations spéciales accordées par les autorités publiques.