Causse et Brunet - Entreprise Travaux Publics et Privés Occitanie

Fabrication d’enrobé bitumeux

L’enrobé bitumeux est un matériau utilisé principalement dans le revêtement des chaussées des routes et des pistes. Il est produit à la base du mélange des éléments commun que sont le sable, le gravier et le liant hydrocarbonés. Voyons ensemble de plus près les rouages de la fabrication et de l’utilisation de l’enrobé bitumeux.

La centrale de production de l’enrobé

Il existe un grand nombre de centrales d’enrobage. Leur typologie d’installation est souvent conditionnée par le niveau de production, mais aussi par l’avancée technologique de la région où la production est réalisée.

Il y a par exemple les centrales stationnaires. C’est le modèle de centrale plus répandu. Elles sont situées le plus souvent en agglomération et assurent un approvisionnement rapide des différents chantiers. Il est aussi courant de voir des centrales stationnaires installées directement dans les carrières d’où sont extraits les composants de fabrication.

Les chantiers dont la durée est limitée dans le temps impliquent l’installation des centrales semi-mobiles. Ces dernières sont installées sur des bases transposables en acier et montées dans des conteneurs optimisés au niveau des dimensions. Elles ont l’avantage de pouvoir servir partout où le besoin est exprimé. Dans la pratique de sa fabrication, l’enrobé implique la présence d’un composant important qu’est le granulat.

Le granulat

Les granulats sont très présents dans le mélange composé à la base des enrobés bitumeux. Ils sont principalement utilisés dans la constitution des différentes couches des chaussées. Il s’agit des couches de liaison, de roulement et d’assise. Le granulat assure la sécurité et la bonne adhérence des différentes couches les unes aux autres pour un rendu final de grande qualité. Ils ont cinq applications principales. Il s’agit des enrobés à chaud, des enrobés à froid, des enrobés d’usures superficielles et ceux qui sont stockables. De la fondation de la chaussée jusqu’à son revêtement final, on remarque l’intervention d’une grande variété de granulat. Il faut donc en tenir compte pour la qualité de l’ouvrage.